LE PARFUM SE MET AU NUMÉRIQUE

Analyser 1,7 million de formules, des données telles que les chiffres de vente des différents parfums par pays et tranches d’âge, et même le vocabulaire des consommateurs. Du big data qui vaut de l’or dans une ère ou les produits et les informations sont ciblés au millimètre.

Avant il suffisait de séduire les clients en leur disant qu’un parfum était à la rose. Aujourd’hui, ils veulent connaitre les ingrédients, leur origine, mais aussi leur mode d’extraction.

La parfumerie a toujours revendiqué son coté artisanal mais aujourd’hui nous voyons une révolution digitale se mettre en place.

Firmenich vient d’inaugurer un laboratoire numérique dédié à l’intelligence artificielle e l’Ecole polytechnique de Lausanne, en Suisse. Givaudan a ouvert une Digital Factory a Paris afin d’explorer de nouvelles pistes et ainsi laisser plus de liberté de création au parfumeur en automatisant certaines étapes techniques et un peu rébarbatives, comme l’équilibre d’une formule dont un ingrédient serait interdit suite a un changement législative.

La technologie peut faire émerger de nouvelles inspirations. En parfumerie, on tourne autour des mêmes familles olfactives: les hespéridés, les fougères, les boisées, les chypres, les floraux, les orientaux et, la plus récente, les gourmands, qui a presque 30 ans!

Ces nouvelles avancées vont permettre de découvrir de nouvelles associations et peut-être une nouvelle famille olfactive.

D’ailleurs, la légende veut que le succès du Chanel N5 soit du a une erreur de dosage d’aldéhydes.

Contactez-nous pour imaginer votre parfum et vos produits parfumés sur-mesure .

www.delyss.com

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.